mercredi 20 mai 2015

Gris holo / A England Jane Morris

Hello !
 
Aujourd'hui, on va parler A England. Vous commencez à savoir combien j'aime cette marque, et notamment combien j'ai pu craquer sur ses dernières collections, notamment "Ballerina" (ici, ici, ici et encore ici) et "Burne-Jones Dream" que j'ai commandées en entier sans chercher à comprendre plus loin.
 
La dernière, "Elizabeth & Mary", m'avait laissé plus froide, et je ne me suis procurée qu'un seul d'entre eux, Crown of Thistles. Mais c'était sans compter sans le génie d'Adina, qui avec "Rosetti's Goddess" m'a de nouveau convaincue de rafler toute la collection.

Après, mon seul vrai dilemme était de savoir lequel poser en premier...
Je me suis finalement décidée pour celui pour lequel j'avais le moins un coup de cœur, en me disant qu'avec les beaux jours qui arrivent, j'allais avoir encore plein d'occasions pour tous les photographier...

Parce qu'évidemment, c'est encore une collection d'holos magnifiques, et les holos et moi, c'est une vraie histoire d'amour. Concrètement, je pense que c'est mon fini préféré, devant même les multichromes.

J'ai donc posé Jane Morris pour commencer, un gris qui me paraissait un peu tristoune par rapport à ses petits copains, un peu asphalte, pas vraiment rigolo... mais ça c'était avant que je ne le voie au soleil et que waow.
Gris asphalte certes, mais un gris avec un effet holographique de fou furieux, et un shimmer violet pas facile à photographier mais bien visible à l'œil nu. A propos de ce shimmer, j'ai fait des contorsions de main, mais vous verrez que c'est encore dans le flacon qu'on le voit le mieux, il faudra juste me croire sur parole qu'en vrai, il est presque aussi présent sur les ongles tant qu'on a la bonne lumière (lumière magique des toilettes, par exemple ^^).

Le fameux shimmer violet

Où l'on voit légèrement le shimmer sur les deux du bas (si-si, je vous jure)

Deux photos dans deux ombres différentes, où l'on voit que même s'il pense être triste au départ, même sans soleil il claque pas mal !

Niveau pose, une couche aurait suffit tellement l'opacité est bonne. Evidemment j'en ai mis deux parce que je suis psychorigide. Le pinceau est nickel, comme toujours, la tenue très bonne et le retrait facile. Bref, toute la qualité à laquelle A England nous a habituées !

Bref, j'ai hâte de jouer avec ses petits frères, parce que si celui-là est mon "moins favori", ça promet !

dimanche 17 mai 2015

Nailstorming / mon accessoire de printemps

Hello !
 
Aujourd'hui c'est dimanche, et dimanche, vous le savez, c'est Nailstorming !

 
Cette semaine, Mademoiselle Emma nous a proposé un thème qui nous rappelle, malgré le temps pourri de ce week-end, que nous sommes au mois de mai :

"Mes vêtements et / ou accessoires de printemps"

Alors aujourd'hui, je vous montre mon chapeau vert. Je vous l'avais, je crois, glissé lors d'un Défi du Lundi axé sur les accessoires, mais aujourd'hui il est la seule star. Mon chapeau vert en crochet, acheté dans une boutique de Guyane en 2003 ou 2004, je l'adore. Je me doute bien qu'il n'est pas du goût de tout le monde, et il n'est clairement pas à la mode, mais je m'en fiche joyeusement ! Dès que le soleil revient, je le dégaine et je le visse sur ma tête à chaque sortie en week-end. Il me met de bonne humeur, et je trouve qu'il me va bien en plus. Bref, c'est exactement l'accessoire de printemps qui va bien pour ce Nailstorming !


Habituellement, je porte ce chapeau avec du rose pâle par petites touches, ou avec une longue robe René Derhy flottante avec des fleurs rose pâle et des petits strass (je vous assure que c'est très joli). C'est donc cette direction que j'ai prise pour mon nail art : des fleurs, du rose, du doré et des strass.
Et comme ça faisait longtemps que j'avais envie de tester le reverse stamping, je me suis dit que c'était l'occasion idéale pour cela ! Soyez indulgentes, c'est ma première fois ^^

Voilà donc le résultat :


Vernis utilisés : Essie Navigate Her, Tart Deco, Good as Gold & We're in it Together, Rimmel Sunshine.

Ma grande joie, c'est que j'ai quand même réussi à trouver un rayon de soleil en fin d'après-midi pour ressortir mon appareil photo en catastrophe et vous le montrer en version ensoleillée :-)

Bon dimanche !

vendredi 15 mai 2015

Le retour des multichromes / piCture pOlish Scandal

Hello !
 
Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais on a eu quelques très beaux jours ces derniers temps : lumineux, ensoleillés, bref, vous l'aurez compris, le paradis de la blogueuse qui veut prendre ses photos. Et surtout quand elle a des jolies choses holographiques et / ou multichromes à vous montrer...
 
Aujourd'hui, on va donc parler d'une très jolie petite création de chez piCture pOlish, Scandal. Il fait partie de la collection des "Vampy Chameleons", collection en édition limitée (mais en général il y en a largement assez pour tout le monde car la marque fait plusieurs tirages sur ces collections avant de les arrêter).
 
Scandal, donc, comme le reste de ses camarades de la collection, est le genre compliqué à décrire (et à photographier). La base est plutôt violette / prune, avec un shift vers le rouge et un vers le rose presque framboise. Il apparaît aussi bleu presque marine sous certains angles. En plus de tout ça, il est bourré de paillettes holographiques, et vous commencez sans doute à savoir que c'est un peu beaucoup mon truc, les vernis holographiques...
 
Alors évidemment, j'ai pris des milliards de photos, et j'ai passé du temps à essayer de les trier pour ne pas vous noyer. Bon, vous verrez que ma réussite sur ce point est assez mitigée...
Pour vous montrer le shift, j'ai essayé de prendre la même photo sous plusieurs angles différents, et également des photos sous des lumières différentes. J'espère pouvoir ainsi vous montrer toutes les facettes de ce bébé !
 
Au soleil, avec un peu de doré et de rouge par endroits

Rose - violet et particules holo, toujours au soleil

Les particules holo qui virent au bleu en bougeant la main, encore au soleil

Pour essayer de vous montrer le shift vers le framboise

On passe à l'ombre pour vous montrer le bleu que je n'avais pas réussi à chopper autrement

Complètement à l'ombre, il est très foncé

Hors de la lumière mais plus près de la fenêtre, on voit déjà le prune et les scatter holos qui transparaissent
 
J'ai posé trois couches, car je trouvais qu'il était un peu trop transparent, presque jelly, mais je pense qu'avec deux ça peut le faire aussi. Je suis assez contente de la texture, il se pose très bien et très précisément - et heureusement car comme il est très foncé, ça peut vite devenir galère si on en met partout.
 
Le fini est hyper glossy, même avant la pose du top coat, et je suis très contente de la tenue. Le retrait aussi est facile, et contrairement à ce que je craignais, il ne tâche pas trop. Rien à dire sur la qualité !
 
En bref, une vraie petite merveille - et ce n'est pas le seul que je me sois offert dans cette collection ! En plus, il rejoint la liste de ceux que je peux tout à fait porter au bureau, car son originalité se voit surtout au soleil.
 
A très vite !

mercredi 13 mai 2015

Les vernis du boulot / classe mais pas (trop) classique

Hello !
 
Aujourd'hui, je me suis dit que j'allais vous présenter un article un peu différent de d'habitude. Certaines d'entre vous le savent, et j'ai déjà dû le dire sur ce blog : dans la vraie vie, je travaille dans la direction financière d'une compagnie d'assurances. Je manage une équipe et j'ai plein de réunions toute la journée, où il faut que j'aie l'air sérieux et que je sois tirée à quatre épingles.
 
Or, vous l'avez sans doute remarqué, j'adore les vernis qui chatoient, qui brillent de milles feux, les vernis verts, bleus ou oranges, les paillettes et les flakies, les couleurs ultra saturées. Alors, parfois, je suis un peu frustrée : certains de mes vernis ou de mes nail arts ne sont absolument pas portables au quotidien, surtout quand j'ai des réunions importantes. Au début, je pensais que personne ne le remarquait, et puis il y a trois ans, une personne a passé la réunion entière à loucher sur ma manucure vache, et j'ai réalisé qu'en fait si...
(bon, après, j'avoue, la manucure vache...)
 
Alors, comment combiner les deux ? Eh bien, au-delà de porter mes vernis les plus voyants en week-end, en vacances ou sur des jours où je sais que je n'ai aucune réunion, j'ai dans ma collection une sélection de vernis qui sont à la fois faciles à porter et suffisamment canons pour que je ne me sente pas trop frustrée, et ce sont ces vernis que j'ai décidé de vous présenter aujourd'hui...
 
Les rouges
 
On commence par l'évident : le rouge, la couleur de vernis féminine par excellence, celle qui ne fera pas lever un sourcil à qui que ce soit. Solution de facilité quand je manque d'inspiration, elle demande quand même un peu de temps pour être posée convenablement et surtout pour des bords parfaitement nets, car ce sont des teintes qui tendent à filer un peu partout. Parmi mes chouchous :
 
A England Perceval, juste parce que !
 
 China Glaze Ruby Pumps, un de mes favoris absolus.

piCture pOlish Las Vegas, pour son côté mordoré
 
piCture pOlish O'hara, pour son originalité et ses glass flecks
 
Essie Headmistress, parce qu'il fait carrément pin-up
 
Les Roses avec un twist
 
Ok, le rose, c'est un peu comme le rouge, pas vraiment risqué. Mais tant qu'à porter du rose, j'aime bien qu'il ait un petit truc en plus, quitte à ce que ça ne se voit pas sous toutes les lumières - les holographiques sont carrément mes amis dans ce cas, ça me rassure, d'une certaine manière, de savoir que sous leurs airs sages ce sont de petites bombes qui n'attendent qu'un rayon de soleil pour se réveiller !
Quelques exemples : 

A England Briar Rose, une vraie bombe
 
A England Her Rose Adagio, délicatesse et douceur
 
piCture pOlish Pirouette, encore de la douceur
 
OPI Kiss me I'm Brazillian, juste pas trop saturé mais coloré et joyeux !
 
Les Prunes / Violets foncés 
 
Un peu plus difficile, plutôt adaptés pour l'automne ou l'hiver, les vernis dans ces teintes, foncées et "vampy", restent très portables même dans les conditions extrêmes (réunion avec ma N+2 et son chef par exemple). En revanche, sur ces couleurs, la pose doit être impeccable, et le moindre accroc se voit tout de suite. Pour moi qui suis un peu maniaque, c'est risqué ; mais c'est si beau sur ma peau pâle !

 Zoya Rihanna, parfois la simplicité a du bon !
 
Zoya Blaze, entre le rouge et le prune
 
piCture pOlish Monroe, un de mes vernis préférés
 
A England Sleeping Palace, parce qu'il est différent des autres
 
Les neutres / gris / "nudes"
 
Là, c'est un peu ma manière de me dire que je porte une couleur originale, mais qui reste finalement assez passe-partout. Ce ne sont pas des vernis classiques, mais ils restent discrets et élégants, faciles à assortir à mes tenues et qui ne jurent pas avec mon maquillage ou mes accessoires. J'aime particulièrement la manière dont ces teintes font paraître mes petits doigts boudinés plus longs et plus fins ^^
 
A England Encore Margot, toujours dans la délicatesse !

China Glaze Fast Track, un vernis qui en a sous le capot :-)
 
Orly Decades of Dysfunction, une teinte étrange mais hyper flatteuse
 
OPI Skulls & Glossbones, un de mes tous premiers vernis...
 
Les autres
 
Quelques vernis vers lesquels je me tourne facilement, naturellement, qui ont leur petit charme mais ne sont pas non plus trop voyants ou trop difficiles à porter...
 
Essie All Tied Up, opaque en une couche, pour les jours pressés !
  
Il Était un Vernis Juggling Glass Balls, tout seul ou pour agrémenter un autre vernis
  
piCture pOlish Solar Flare, les jours où je me sens audacieuse (et où il fait beau)
  
Bien sûr, ce n'est qu'un petit échantillon des vernis que je porte au quotidien, vu que j'en possède maintenant tellement que je n'ose plus les compter, et que je tiens absolument à ne pas les laisser dormir dans leurs boîtes. Mais cela couvre assez bien le type de vernis que je porte au bureau, et que je trouve assez faciles à sortir.
  
Après, peut-être que je me fais des illusions et que tout le monde m'appelle "la folle avec ses doigts peinturlurés" derrière mon dos ^^

lundi 11 mai 2015

Défi du Lundi / Détournement de produits

Hello !
 
Aujourd'hui on se retrouve pour le Défi du Lundi de My Beauty, un défi qui tourne autour de la récupération et du détournement : quels produits utilisons-nous d'une manière qui n'a rien à voir avec leur destination première ?

De mon côté, je détourne effectivement, et dans les deux sens ; c'est-à-dire que j'utilise des produits de beauté d'une manière qui n'a rien à voir, et que j'utilise des produits qui n'ont rien à voir comme produits de beauté.


Tout d'abord, LE truc qu'on connaît toutes mais que j'utilise avec une régularité presque effrayante : le vernis transparent (ou dans mon cas mon durcisseur) pour arrêter un collant qui file. Je suis une absolue spécialiste du collant qui file, sachez-le, ce qui quand on connaît le prix de ces trucs-là, fait franchement suer. Du coup, quand ça m'arrive au moment de partir et que le dommage est confiné au haut des cuisses ou au bas du pied, en clair quand c'est planqué par une chaussure / botte ou une jupe, je n'ai aucun scrupule à dégainer le vernis pour limiter les dégâts et à rester comme ça.

Un autre produit que j'ai détourné, de manière officielle ce coup-ci, c'est mon vieux shampoing "Ultra Doux" qui ne convient pas vraiment à ma routine actuelle, dépourvue de sulfates, de quats et de silicones. Du coup, histoire de ne pas le jeter, je m'en sers pour nettoyer mes pinceaux à maquillage, qui jusqu'ici ne se sont pas plaint d'irritation au cuir chevelu...

Je n'ai pas pensé à le mettre sur la photo, mais il y a bien sûr mon truc de NPA pour des cuticules toujours impeccables : un pinceau à lèvres ou à eye-liner trempé dans le dissolvant, qui permet de nettoyer avec précision les bords de l'ongle. Evidemment le pinceau devient inutilisable pour d'autres usages et il faut le changer de temps à autres, car même en le nettoyant à chaque fois, le dissolvant finit par le bouffer, mais pour le moment c'est vraiment LE truc que je trouve le plus pratique.

Dans l'autre sens, vous commencez à savoir que je fais régulièrement des virées dans ma cuisine pour trouver des ingrédients pour mes soins, masques et gommages notamment. Je ne vous ai pas tout mis sur la photo, mais en vrac :
- Le sucre ou le marc de café pour un gommage
- Le miel et l'huile d'olive pour un masque visage ou main
- Le lait de coco pour un masque cheveux
- Le citron pour blanchir les ongles...

En fait j'adore trouver des astuces pour utiliser des produits faciles d'accès, ou pour écouler des produits qui ne me conviennent pas ou plus. Il en reste un ou deux auxquels je n'ai pas encore trouvé d'usage alternatif, mais je ne désespère pas !
Et j'ai bon espoir en allant fouiner chez les autres participantes à ce Défi de trouver de nouvelles idées...

Bonne courte semaine à toutes !

dimanche 10 mai 2015

Nailstorming / Chevrons

Hello !
 
Aujourd'hui on est dimanche, et le dimanche c'est Nailstorming !
 
 
La semaine dernière je n'ai pas participé, le thème était "ce vernis que je déteste"... et je ne déteste aucun de mes vernis, les pauvres petits ne méritent pas d'être mal aimés ! (ou alors si je ne les aime vraiment pas, je trouve généralement un moyen pour m'en débarrasser)
Cette semaine, me voici de retour, et le thème de cette semaine proposé par Mademoiselle Emma est le suivant :
 
"Chevrons"

Alooors des chevrons... Cela faisait quelques temps que je n'avais pas dégainé le scotch pour une manucure, je me suis dit que c'était l'occasion idéale de m'y remettre !

J'ai donc posé mon fidèle Blanc de chez Essie, une base évidente pour tout nail art, puis j'ai réalisé le premier chevron au scotch pour prendre mes repères, et les suivants à main levée. Un petit strass sur chaque ongle, un rayon de soleil pour faire chatoyer les vernis holographiques, et voilà le résultat :


Vernis utilisés : Blanc de Essie, Guinevere et Crown of Thistles de chez A England et Attitude de chez piCture pOlish (clic clic sur le nom des vernis pour voir les articles qui leur sont consacrés).

Et voilà pour aujourd'hui, on se retrouve demain matin pour un Défi du Lundi spécial détournement !

jeudi 30 avril 2015

Couleur ! / OPI Live Love Carnival

Hello !
 
La semaine dernière je vous présentais un joli vernis de la collection Brazil d'OPI, le très rose Kiss me I'm Brazillian. Cette semaine, on va parler d'un autre vernis de la même collection, que je trouve vraiment superbe et hyper joyeux : Live Love Carnival.

Il s'agit d'un orangé fluo qui tire beaucoup sur le rouge, vraiment très coloré. Comme souvent chez les crèmes OPI il a un bel effet laqué, et rend très bien sur les ongles. Je l'avais acheté, avec ses comparses, spécialement pour le mariage d'un copain dont l'épouse est une fan de fluo, et c'est lui que j'ai porté pour l'occasion.

Le voilà donc, pris en photo en sous-exposition pour essayer de faire ressortir le fluo en photo (c'est duuuuuuur !) :


Et puis le revoici avec un nail-art tout simple, un petit stamping avec mon fidèle Good as Gold de Essie et la plaque Suki 08 de chez MoYou London, je trouve que les deux couleurs se marient très bien :


Côté pose, je l'ai déjà dit mais je le répète, les crèmes de chez OPI sont toujours impeccables et le pinceau très facile à utiliser. En deux couches, c'est plié, et le résultat est superbe. J'utilise toujours un top-coat accélérateur de séchage (le Hardwear de Butter London pour ne pas le nommer), donc je ne peux pas me prononcer sur son séchage tout seul.


Niveau tenue, elle est très convenable et supporte une soirée type mariage, genre avec de la danse, de l'alcool et des photos (le changement d'objectif, ça peut faire des dégâts sur une manucure mine de rien). Et le retrait est très facile, même s'il aurait tendance à filer dans les cuticules avec le dissolvant. Dans ces cas-là, c'est vrai qu'un petit coup de bain dissolvant pour finaliser le nettoyage n'est pas de trop !

Et voilà pour Live Love Carnival ! Bon, à la différence de son petit camarade rose, celui-ci est un poil trop voyant pour le porter au bureau, au moins les jours où je suis de réunion...