lundi 8 septembre 2014

NOTD / Cocktail Nails

Coucou !
Après vous avoir montré hier mes ongles revenus à la vie - même s'il leur reste encore un peu de temps avant d'arriver à la longueur qu'ils avaient avant les vacances - c'est le retour du nail art sur le blog aujourd'hui !

Pour l'occasion, j'ai réalisé une manucure qui me trottait dans la tête depuis quelques temps déjà, une manucure "cocktails", avec des ongles dégradés multicolores. J'imaginais une tequila sunrise, un blue lagoon, et que sais-je encore... Mais j'imaginais aussi accessoiriser le tout avec des rondelles de fruits en fimo, de celles que l'on trouve en carroussel et que je ne me décidais jamais à acheter.

C'était sans compter sur la proposition de la boutique Née Jolie de tester quelques-uns de leurs produits, et donc l'occasion rêvée de me faire ce petit plaisir sans rien risquer. Je me suis donc empressée de choisir quelques produits "plaisir", des éléments que je ne me serais peut-être pas offerts autrement, parmi lesquels les fameux fruits en fimo, ainsi que des water-décals et des pinceaux que je vous montrerai ultérieurement.


Et aussitôt que j'ai retrouvé une longueur convenable, c'est avec plaisir que j'ai joué du dégradé, pile pour un barbecue familial où j'ai fait sensation avec mes ongles hyper-colorés (surtout auprès des petites filles, je ne vous le cache pas).

En vrac, j'ai utilisé des vernis Mavala (Blue Curaçao, Frozen Berry, Blue Mint, Fresh Melon et Lemon Cream), Orly (Beach Cruiser et Glowstick), Rimmel (Sunrise et Stand to Attention) et Essie (Tart Deco), le tout sur base de Blanc de chez Essie. Bref, j'ai déballé ma vernithèque et patouillé joyeusement dans les vernis pendant une heure. Bonjour, j'ai quatre ans d'âge mental.

Et voilà le résultat :


En ce qui concerne les petits fruits en eux-mêmes, ils se présentent donc sous forme d'un petit carroussel bien pratique, et sont joliment détaillés. C'est tout simple mais ça fait son petit effet !


Je les ai collés avec du top-coat car je n'avais pas besoin que ça tienne plus que le barbecue suscité (c'est un poil excessif pour aller travailler !), mais je pense que de la colle à faux-ongles permettrait une tenue plus importante. En tout cas je me suis bien marrée...

Vous pouvez retrouver ces petites choses (et pas mal d'autres) sur la boutique Née Jolie, où vous avez -10% avec le code IGX10 !

dimanche 7 septembre 2014

Chose promise, chose due / Ma routine rattrapage de cata !

Il m'en aura fallu du temps pour revenir, du temps pour rendre figure humaine à mes pauvres petits ongles massacrés, pour oser enfin vous les remontrer sur le blog et vous raconter comment j'ai réussi à les sauver...

Après mes mésaventures de début d'année, où j'avais souffert pendant un mois d'ongles fragiles et cassants, j'ai mis au point un routine efficace et bien rodée, à base d'hydratation intense et de plein de produits nutritifs, qui semble leur convenir pas mal. Je me suis donc dit que j'allais partager avec vous ici mes petits trucs !
 
La première chose, mais qui n'est pas valable dans le cas de tout le monde, c'est que mes ongles reprennent plus vite du poil de la bête quand je les garde vernis. Les "faire reposer" ne leur convient pas ; protégés pas le vernis, ils poussent plus vite et ne se cassent pas, alors que si je les laisse nus, je passe mon temps à les flinguer. En revanche, je les nourris à fond entre chaque changement de vernis, soit tous les trois jours en moyenne vu que je ne supporte pas de porter un vernis écaillé.
 
Une fois par semaine, de préférence le dimanche quand j'ai un peu de temps, je fais mon soin complet à base de produits que je trouve dans ma cuisine : huile d'olive pour nourrir les mains et les doigts, jus de citron pour blanchir et désinfecter, et sucre en poudre pour gommer.
 
 
Après avoir tout mélangé, je passe quelques minutes à frotter le sucre sur mes mains et autour des ongles. Puis, quand il se dissout dans le citron, je laisse tremper mes mains dans le masque pendant 15 à 20 minutes - un épisode de série peut vous faire un bon timing !
Ensuite, je me contente de rincer sans savonner, puis de bien sécher. Les mains douces et nourries, les ongles bien blancs et tous lisses, je suis prête à refaire mon vernis.
 
Mon deuxième truc, et je vais même aller jusqu'au produit miracle, je le dois aux conseils avisés de Pmabelle, qui me l'a conseillé un jour de grande misère ongulaire : le beurre de karité.
 
 
Ce pot ne quitte pas mon chevet : tous les soirs, avant de me coucher, je m'en tartine les doigts et les cuticules. Et entre deux vernissages, je barbouille aussi les ongles, en laissant poser une heure ou deux. Je peux vous assurer que ça a vraiment changé les choses ! Et pas seulement pour mes ongles : mes lèvres, mes talons et mes coudes en profitent aussi. Le produit pur est inodore et incolore, devient presque liquide sous l'effet de la chaleur corporelle, et nourrit à fond. En plus, sa grande durée de vie - une petite quantité suffit - le rend très économique : une dizaine d'euros pour 100g, j'en suis à quatre mois d'utilisation, et il en reste pas mal.
 
Enfin, en journée, je trimballe en permanence dans mon sac une bonne crème pour les mains. En ce moment c'est celle de l'Occitane en Provence, que j'ai trouvée en duty free en retour de vacances, mais l'important c'est surtout qu'elle soit bien nourrissante.
 
 
J'en mets après chaque lavage de mains à fond, donc au moins deux à trois fois par jour au bureau, d'autant que le savon disponible sur place est hyper décapant. Histoire de compléter, j'utilise aussi mon chouchou de toujours, le Doigts de Fées de chez Lush.
 
 
Une petite noisette sur les cuticules, après le lavage de mains post-métro du matin, et éventuellement l'après-midi si j'y pense. Auparavant, je le mettais la nuit, mais mes chats essayaient de me lécher les mains pendant que je dormais et les huiles essentielles ce n'est vraiment pas terrible pour elles.
Doigts de Fées n'est pas donné, une dizaine d'euros pour 50g, mais là encore la durée de vie est très longue et le prix vite amorti - mon pot précédent m'a duré plus de six mois.
 
Voilà donc le résultat au bout de trois semaines d'efforts, je vous remets le avant pour que vous puissiez comparer :
 
Avant
 
Après
 
Alors bon, il y a encore un peu de travail... Mais je suis bien contente du résultat quand je vois ce que je leur avais fait subir !
 
Et vous, quelle routine spéciale remise en forme ?

vendredi 15 août 2014

Vacances + plongée = ongles massacrés

Hello !
 
Je vous l'ai dit sur Hellocoton, je reviens tout juste de quinze jours de vacances - d'où mon silence sur le blog ! On a passé avec l'Homme deux semaines de farniente sur l'île de Fuerteventura, où le vent et le soleil règnent en maîtres absolus. Je vous montrerai quelques photos dans la semaine...

 
Ce qu'on a fait surtout, c'est de la plongée sous-marine ; il faut dire que dans l'eau hyper claire et avec une quantité de poisson absolument délirante, c'est un spot qui s'est révélé bien au-dessus de ce que j'en attendais au départ.


La plongée, c'est un sport que je pratique depuis maintenant un peu plus de 5 ans avec un plaisir sans cesse renouvelé - même si en bonne tropicale je refuse de mettre un orteil dans une eau à moins de 20°C ^^
Pendant ces vacances, j'ai eu l'occasion de faire ma première plongée à partir d'un zodiac (descente facile, remontée nettement moins) ma première plongée départ plage, et de nager au milieu de bancs des poissons les moins farouches que j'aie jamais vus : un vrai bonheur et j'en ai savouré chaque minute !

En revanche, entre le trimballage et le montage du matériel, l'enfilage des combinaisons néoprènes, et l'immersion prolongée dans l'eau salée, la plongée n'est pas franchement un sport "nailista-friendly"... Après ma dernière plongée, voilà à quoi ressemblaient mes mains :


Dédoublés, cassés et asséchés, cuticules défoncées ; un vrai massacre. Je n'avais pas plongé en mer depuis un an et j'avais oublié à quel point c'est un sport rude pour les mains, mais je m'en suis vite rappelée ! Une seule solution : tout couper à ras, soigner, hydrater et nourrir, et se montrer patiente...

Du coup je me suis dit que c'était l'occasion de vous faire quelques articles avec des soins et leur effet sur des mains très abîmées, avec départ de zéro !

Voilà donc à quoi ressemblaient mes doigts après ratiboisage complet, rattrapage de cuticules, et application libérale de beurre de karité :


Et ensuite, j'ai posé un vernis, fluo évidemment pour mettre en valeur le bronzage et profiter de mes derniers jours de vacances, qui me permettra de protéger une repousse encore un peu fragile :


Je vous montrerai très vite l'évolution, ainsi que les produits et les petits trucs que je compte utiliser pour revenir le plus vite possible à la longueur et la solidité qu'ils avaient juste avant les vacances...

jeudi 24 juillet 2014

Couleurs d'océan / ILNP Washing Ashore

Salut !
 
Aujourd'hui, un joli swatch d'un vernis tout à fait de saison, d'une couleur que j'aime à porter en été et qui devrait faire partie de ma sélection lors de mes prochaines vacances au soleil, j'ai nommé Washing Ashore de chez ILNP.
 
Washing Ashore est un bleu vert profond, à la limite du multichrome et notamment au soleil où il tend franchement vers le vert foncé. Il est constellé de micro-paillettes très discrètes qui ressortent sous certaines lumières, donnant à l'ensemble un côté très marin, qui rappelle tout à fait les couleurs d'un océan sous le soleil. Il est vraiment très beau, avec cette texture un peu particulière, pas tout à fait lisse à l'œil, qui donne une impression de relief...
 
 
Une petite au soleil pour vous montrer le sous-ton presque émeraude qu'il prend dans ces conditions d'éclairage :
 
 
La pose est plutôt aisée ; c'est un vernis de bonne qualité. Deux couches, du top coat, rien à signaler de particulier ni dans un sens ni dans l'autre. La tenue est plutôt très bonne, y compris dans des circonstances extrêmes de type baignade deux fois par jour dans l'eau salée.
 
Encore une jolie réussite de la part d'ILNP, une marque qu'elle en fait des jolis vernis !

lundi 21 juillet 2014

NODT / Mix'n Match mint

Hello !
 
Aujourd'hui je vous montre un petit nail art tout simple, le genre que je fais quand je n'ai pas le temps de faire une manucure au scotch ou au dotting tool, mais que je n'ai pas non plus envie d'une simple pose de vernis : le mix'n match.
 
Le principe vous le connaissez : des ongles différents, mais autour d'un seul thème. Ici, j'ai utilisé le mint / bleu / vert comme fil directeur, et utilisé le stamping et les strass pour habiller ma manucure. Et voilà le résultat, une manucure que j'ai trouvé bien agréable à porter en été avec mon pantacourt mint !
 
 
 
Une petite au soleil pour faire scintiller les couleurs :


En ce qui concerne les vernis utilisés, je pense que certaines d'entre vous auront reconnu Saint-George de chez A England sur mon annulaire... Sur l'auriculaire et l'index c'est le Pshiiit Polish de piCture pOlish et sur les deux derniers ongles c'est le tout doux Where's my Chauffeur de chez Essie.
Pour le stamping j'ai utilisé Good as Gold de chez Essie et la plaque MoYou London Suki 08 - une merveille d'utilisation, d'ailleurs, il faudra que je vous parle de ces plaques.
 
Un petit strass sur l'annulaire, et voilà pour un petit NOTD tout simple mais du meilleur effet !

dimanche 13 juillet 2014

Nailstorming / Complètement (stripping) tapée !

Hello !
 
Aujourd'hui c'est dimanche, et dimanche c'est  Nailstorming !

 
Je vous ai un peu abandonnées ces derniers jours, c'est que cette période si fun au bureau que j'ai d'habitude en octobre, je l'ai en juillet cette année. Remarquez, c'est cohérent avec la météo, et la deuxième raison de mon absence tient à la non-lumière qui me déprime et m'empêche de prendre des photos convenables. Vous allez voir qu'aujourd'hui, j'ai sorti la solution de contournement : le fluo !
 
Cette semaine, donc, le thème proposée par Mademoiselle Emma est le suivant :
 
"Complètement (stripping) tapée"
 
Le stripping tape, c'est fabuleux car ça permet de faire des manucures superbes même quand, comme moi, on n'a pas un talent fou pour le dessin. Il suffit d'être patiente et minutieuse, et le résultat est toujours à la hauteur des espérances ! Bien sûr, l'utiliser tel quel en décoration, c'est joli mais c'est aussi le risque de voir les bords se décoller et la durée de vie de la manucure se limiter à quelques heures... Je préfère le stripping tape comme un accessoire pour dessiner de fines bandes sur mes ongles !

Pour moi c'était l'occasion de faire péter les vernis fluo sur base blanche, de dégrader les couleurs que j'ai envie de porter en boucle pour faire la nique à ce soleil absent, et de vous présenter une manucure somme toute classique, mais que je porte avec un vrai plaisir en cet été morose...


Allez, je retourne sous la couette avec un chocolat chaud...

mardi 1 juillet 2014

L'éruption solaire / piCture pOlish Solar Flare


Hello !

Aujourd'hui, on commence le mois de juillet par un vernis qu'il est beau au soleil, une petite merveille de multichrome holo qui claque, j'ai nommé le superbe Solar Flare de chez piCture pOlish. Ce vernis fait partie des "Limited Editions" de la marque, et autant vous dire que quand je l'ai vu, mon petit cœur de NPA a littéralement fondu ; cela faisait quelques temps que je n'avais pas autant voulu un vernis. Et quand il s'est retrouvé entre mes petites mains, j'étais le bonheur faite nailista.

Tout ça, c'était il y a plus de trois mois, avant que mes ongles ne commencent l'espèce de crise d'adolescence qu'ils m'ont faite pendant plusieurs semaines, à se casser, se dédoubler, voire même pour les plus enthousiastes, à s'éplucher carrément. Les petits saligauds. Bref, évidemment, pas moyen de vous faire un swatch correct de cette petite beauté, et je dois même avouer que je n'avais même pas le cœur à le poser pour moi toute seule...
 
Avance rapide, nous voilà il y a une semaine. Mes ongles ont repoussé, et il y a du soleil dehors ; ni une ni deux je me jette sur le flacon comme la misère sur le monde, et nous voilà aujourd'hui, et je bave encore en regardant les photos : du cuivre, de l'or et des paillettes en fusion, Solar Flare est juste absolument sublime. Un vrai bon gros coup de cœur, aussi bien dans le flacon que sur les doigts. Le genre de vernis qui vous fait bouger les doigts dans le rayon de soleil / la lumière magique des toilettes du bureau / la lueur de la lampe de chevet (rayez la mention inutile) sans vous lasser, juste pour voir flotter les jolies lumières.
Ou en tout cas, moi ça me fait ça...
(je suis un peu irrécupérable, je crois !)
 
Le voici donc, posé sur mon fidèle Liquorice de chez Essie, le noir opaque en une couche idéal pour poser ce genre de multichrome. Au soleil d'abord, pour vous montrer le passage du brun mordoré au doré en passant par un cuivre incandescent :

 
Une petite photo en lumière indirecte, où il paraît presque violet / prune, un effet intéressant car il passerait presque inaperçu jusqu'à ce que la bonne lumière le frappe :

 
Et une petite photo sous l'eau, car je ne me lasse pas de l'effet que cela donne aux multichromes, avec un très net changement de couleur :

 
Ce que vous voyez là, ce sont deux couches de Solar Flare sur une couche de Liquorice. Il faut reconnaître, ça fait un peu d'épaisseur, surtout avec en plus base et top coat. Du coup, c'est plutôt un vernis à poser le week-end, et pas juste avant de se coucher, au risque de finir avec les traces de drap sur la manucure. 
Je dois dire aussi qu'il n'est pas aussi précis à poser que la plupart des autres PP, cette texture un peu trop fluide tend à filer dans mes cuticules et demande un peu de nettoyage.
 
Mais quand je le vois, je n'ai qu'une envie, c'est de le porter à nouveau, et au diable les difficultés d'application !
Sans lui ressembler tout à fait, je lui trouve un air de famille avec un autre de mes chouchous, le 520 de chez ozotic, même si ce dernier tend plus vers le rouge et moins vers le prune, on est bien dans le même esprit je trouve !

Je crois que je tiens mon vernis chouchou de l'été, l'automne, et l'hiver. En fait, je tiens un nouvel entrant direct au podium de mes vernis préférés...